Pourquoi les contes?...                                                   ajoutez mon blog à votre flux Rss Google, 
                                                                                            cliquez sur ce bouton   Add to Google     
                                                                                                                             explications...

LE TRESOR ENTERRE

18/1/2010
3 commentaires

     Il était une fois, dans la ville de Cracovie, un vieillard compatissant et solidaire qui s’appelait Izy. Pendant plusieurs nuits, Izy rêva qu’il voyageait à Prague et qu’il arrivait jusqu’à un pont sur une rivière. Il rêva que d’un côté de la rivière, et sous le pont, se trouvait un arbre touffu. Il rêva qu’il creusait un trou à côté de l’arbre et qu’il en sortait un trésor qui lui apporterait bien-être et tranquillité toute sa vie durant.

     Au début, Izy ne lui accorda pas d’importance. Mais lorsque le rêve se répéta pendant plusieurs semaines, il interpréta cela comme un message et il décida qu’il ne pouvait pas faire la sourde oreille à cette information qui lui arrivait de Dieu ou d’ailleurs, pendant qu’il dormait.

     Ainsi, fidèle à son intuition, il chargea une mule pour un long voyage et partit vers Prague.

     Après six jours de marche, le vieillard arriva à Prague et se consacra à la  recherche du pont sur la rivière au dehors de la ville.

     Il n’y avait pas beaucoup de rivières, ni beaucoup de ponts, il trouva donc rapidement l’endroit qu’il cherchait. Tout était semblable à son rêve : la rivière, le pont, et d’un côté de la rivière, l’arbre sous lequel il devait creuser.

     Il y avait juste un détail qui n’était pas apparu dans son rêve : Le pont était gardé jour et nuit par un soldat de la garde impériale.

     Izy n’osa pas creuser tant que le soldat était là, c’est pourquoi il décida de camper prés du pont et d’attendre. La deuxième nuit, le soldat commença à douter de cet homme qui campait prés du pont, alors il s’approcha pour l’interroger.

     Le vieillard ne trouva aucune raison pour lui mentir. C’est pour cette raison qu’il venait d’une ville très lointaine  parce qu’il avait rêvé qu’à Prague, il y avait un trésor enterré.

     Le soldat éclata de rire.

- « Tu as voyagé beaucoup pour une bêtise, dit-il. Depuis trois ans, je rêve toutes les nuits que dans la ville de Cracovie, sous la cuisine d’un vieux fou dénommé Izy, il y a un trésor enterré. Ja, ja, ja ! Tu crois que je devrais aller à Cracovie pour chercher cet Izy et creuser sous sa cuisine ? Ja, ja, ja ».

    Izy remercia aimablement le garde et rentra chez lui.

     En arrivant, il creusa un trou dans sa cuisine et trouva le trésor qui avait toujours était enterré là.

Partagez sur les réseaux sociaux

Commentaires :

Laisser un commentaire
  • Marc dit :
    06/4/2010 à 12h 12min

    C'est comme dans l'Alchimiste de Paulo Coelho. Mais il faut faire le long voyage vers ailleurs pour revenir trouver le trésor ici, là où il se trouve enfoui. Car "ailleurs est ici"... n'est ce pas ?

  • lacath77 dit :
    02/2/2010 à 12h 12min

    La force de l'intuition. Et je suis d'origine polonaise. Je ferai désormais attention à mes rêves de l'Est, surtout que je vais à Prague au Printemps...A voir Lacath

  • Athos dit :
    18/1/2010 à 12h 12min

    mais.. alors.. faudrait il en fait croire à ses rêves? en même temps, si on confond un arbre touffu et un militaire barbu, ça peut devenir délicat tout ça.

  •  



    Créer un site
    Créer un site